L’ascension du Morne Brabant ou la plus belle vue de l’île Maurice !

Vous êtes en voyage de noces à l’île Maurice ? De nombreuses activités sont à réaliser :  nager avec les dauphins, avec les tortues, une sortie en bateau vers l’île aux Cerfs ou l’île aux Bénitiers. Ou encore la visite de Chamarel, du jardin Pamplemousse, ou une des nombreuses randonnées réalisables sur cette superbe île qu’est l’île Maurice.

Mais à n’en pas douter, une des plus belles attractions est celle de l’ascension de la montagne du Morne Brabant. Votre Voyage de Noces l’a testé pour vous !  Et c’est une des plus belles vues qui nous a été donnée de voir.

La préparation à l’ascension du Morne Brabant 

Pour commencer, renseignez-vous sur la météo la veille de votre randonnée au Morne Brabant, et oui… il serait dommage de s’épuiser à monter le Morne pour atterrir la tête dans les nuages ! Notre charmante montagne a effectivement souvent la tête dans les nuages !

Oubliez de grimper le Morne si de la pluie est prévue bien entendu ! Ce serait presque suicidaire et surtout aucun intérêt puisque les nuages vous gêneraient pour profiter de la vue. 

Une fois que vous observez un joli soleil en prévision de votre ascension du Morne Brabant, programmez un départ tôt, vraiment tôt. Idéalement un départ de randonnée à 6h ou 6h30 du matin.

Pourquoi si tôt ? Pour éviter la chaleur bien sûr ! La chaleur pourrait bien refroidir votre envie d’arriver au point de vue du Morne Brabant !

Sachez d’ailleurs que le Morne Brabant est situé au Sud de l’île Maurice, donc selon la situation géographique de votre hébergement, il faudra être plus ou moins matinaux.  

Et pourquoi ne pas prévoir de dormir la veille dans l’un des hôtels juste à côté du Morne Brabant ? Cette partie de l’île Maurice est sans doute l’une des plus belle du pays, profitez-en donc pleinement !

Bien entendu, avant de démarrer votre randonnée, n’oubliez pas de prévoir de bonnes chaussures, de l’eau, beaucoup d’eau, au moins un litre et demi par personne, voire plus. Et surtout des sources d’énergie à manger ! Des barres de céréales, des gâteaux, des bananes, tout ce qui est sucré, car croyez nous, vous allez en griller des calories !

préparation randonnée

Le Morne Brabant, avec ou sans guide ? 

Nous avons fait le Morne Brabant sans guide, donc oui ça se fait. Mais un guide pourrait vous rassurer et, bien entendu, vous conseiller pour l’ascension du Morne Brabant. En revanche nul besoin d’être « guidé », il n’y a qu’une route et vous pouvez difficilement vous perdre.

Donc si vous ressentez le besoin d’être accompagné pour vous rassurer, prenez un guide, il vous donnera de nombreux conseils pour l’ascension, mais également des informations sur la flore, ou encore sur le paysage qui vous entoure.

Le Morne Brabant, une ascension pour tous ? 

Oui et non… Tout d’abord, sachez que la randonnée du Morne Brabant se termine en escalade. Autant vous dire que si vous avez le vertige, ou si vos jambes ou vos genoux vous font défaut, tenez-vous-en à la première partie. 

Le Morne Brabant est bel et bien une ascension en deux parties, bien distinctes. 

La première partie est une randonnée pentue, une bonne inclinaison, mais sans forcer. Cette première partie est tout à fait réalisable pour la plupart d’entre nous. 

La deuxième partie, clairement marquée par un panneau « danger » est franchement plus complexe. Si vous avez le vertige, ça sera sans doute infaisable pour vous. Ou ce peut être l’occasion de le combattre. Les parois à escalader s’enchaînent, parfois 2 à 3 mètres, parfois 10 mètres. Mais là encore, avec de la patience, de l’énergie et des efforts, vous pouvez le faire ! Nous même, nous l’avons fait du haut de nos 50 ans !

Donc c’est faisable pour beaucoup d’entre nous, alors démarrons ensemble cette petite escapade !

On attaque le Morne Brabant !

Nous avons choisi le départ depuis le parking au pied de la montagne (vous ne pouvez pas passer à côté, suivez les panneaux « accès à la montagne »).

3,4 kms d’ascension, puis en descente ! Donc 6,8 kms dans les pattes, mais avec un sacré dénivelé : 500 mètres. Ah oui ! sachez que vous n’irez pas jusqu’au sommet. Le sommet se situe à 550 mètres ! Vous démarrez à 15 mètres depuis le parking pour terminer à la « Croix  de fer” situé à environ 500 mètres.

La première partie du Morne Brabant est une randonnée, une bonne heure de marche sur un plan incliné. Le chemin est assez ombragé pour atteindre les 255 mètres d’altitude. Fin de cette première partie, et déjà une très belle vue vous est offerte des deux côtés du Morne.

Sachez donc que cette première étape de randonnée vaut le coup, à elle seule. Votre arrivée est marquée par deux bancs pour se poser, premier arrivé, premier servi ! Poussez sur le chemin de droite pour profiter d’une vue sublime sur le lagon entourant le Morne Brabant.

Une ascension qui coupe le souffle pour une vue à couper le souffle 

Là, vous pourrez profiter de la vue et souffler un bon coup… Et vous comprendrez à la vue d’un panneau traduit en anglais que la deuxième partie est plus compliquée. 

On vous y explique qu’il y a danger, que ça devient de l’escalade… A bon entendeur !

Comme dit au préalable, si vous n’avez pas le vertige, si vos jambes ou genoux ne flanchent pas, si vous êtes motivé et surtout si il vous reste de l’eau et du sucre, lancez-vous à la quête du sommet ! (enfin quasiment…)

Bizarrement vous verrez, comme on avance moins vite lorsque l’inclinaison de la paroi s’accentue… La prudence est de mise, doucement mais sûrement. Tout est dans la tête, nous avouons que nous avons failli abandonner plusieurs fois. Lors de notre ascension, un randonneur (beaucoup plus jeune !) nous assure qu’il nous reste plus que trente minutes ! 30 minutes quand on s’arrête toutes les 5 minutes ça fait encore pas mal de pauses ! Mais un couple passant par là nous assure ensuite qu’il ne nous reste que 10 minutes ! 10 minutes ça mérite de se lancer à l’escalade à nouveau. 15 minutes et trois pauses plus tard, nous y arrivons enfin ! Deux heures trente après notre départ nous atteignons la croix, le Graal du Morne Brabant ! Et sa vue à 270° ! (Les 90 degrés manquants sont obstrués par le dernier pan de la montagne pour atteindre le sommet).

Là c’est un vrai cadeau de la nature, une vue sur le lagon entourant le Morne.

D’une beauté telle que cette vue en paraît irréelle ! Oui ça vaut largement le coup de s’épuiser ou de combattre sa phobie du vide ! 

Après vingt minutes de pause, d’observation, d’émerveillement et de contemplation, nous nous mirent en route vers la descente, il faut bien redescendre de notre nuage, ou de notre montagne…

On descend le Morne Brabant ! 

La fatigue étant, la concentration et la lenteur sont de mise. Doucement mais sûrement ! Nous choisissons d’être face à la roche pour descendre, façon échelle… Ça nous évite d’être face au vide surtout ! Là encore avec pas mal de pauses, nous avons descendu le Morne Brabant à notre rythme, heureux d’avoir atteint ce but et cette vue imprenable. Heureux d’avoir gravi cette belle montagne, ce cadeau du haut du ciel qu’est le Morne Brabant !

 

L’île Maurice a de nombreux atouts, de nombreuses activités, mais s’il fallait en retenir qu’une, c’est pour moi l’ascension et la vue d’exception du Morne Brabant.

Laisser un commentaire

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Nous utilisons des cookies ou technologies similaires pour stocker et accéder à des données personnelles vous concernant comme celles liées à votre visite sur ce site En savoir plus

Nous utilisons des cookies ou technologies similaires pour stocker et accéder à des données personnelles vous concernant comme celles liées à votre visite sur ce site. Consultez notre Politique de protection des données personnelles et notre Politique d'utilisation des cookies pour modifier à tout moment votre consentement

Fermer